Vous êtes ici

L'APREF, un acteur majeur de la réassurance en France

L’APREF représente près de 95% du marché de la réassurance actif dans l’Hexagone.

logo_solo.jpgEn 2015, l’APREF aura 10 ans. Réunissant, comme l’APREMAF à laquelle elle succède,  les  réassureurs français (ex ARF) – en faible nombre aujourd’hui- et les réassureurs étrangers  en France (ex-UREF), elle représente aujourd'hui près de 95 % du marché réassurance actif dans l'Hexagone.

Mais, « Association des Professionnels de la Réassurance en France », elle s’est aussi ouverte à d’autres professions impliquées dans la filière Réassurance aussi diverses qu’avocats, courtiers, captives de réassurance, cessions en réassurance, actuaires, consultants... Au total, elle comprend aujourd’hui une quarantaine de membres et autant de membres associés.

Cette diversité, comme ce partenariat actif, permettent de dynamiser les énergies tournées vers l'innovation, le développement et l'attractivité de la Place de Paris, et favorisent l'expansion du réseau de contacts et d'échange des membres, tout en l’enrichissant.

Une organisation pro-active

Dans les faits, l'APREF, lieu d’échanges et de concertation,  procède notamment à des études de fond sur les sujets de marché associant ses membres et ses membres associés, et s’oriente sur une  réflexion stratégique à long terme. Les actions de l'association sont menées, en toute transparence, selon une répartition thématique en comités, commissions et groupes de travail.

Les travaux de l'APREF s'articulent ainsi autour de cinq comités principaux : Vie, Non vie, Financier et Juridique, Communication et International, Risques d'entreprise dont dépendaient en 2013 huit commissions permanentes thématiques. A ces commissions sont rattachés des groupes de travail spécifiques créés ponctuellement, à l’activité et au nombre croissants, afin de répondre aux besoins de la profession et aux problèmes d’assurabilité que rencontre le marché, particulièrement  sur les risques de pointe (catastrophe, terrorisme, nucléaire..) ou les risques nouveaux. Ils étudient aussi les impacts sur le marché et la filière réassurance des évolutions réglementaires ou jurisprudentielles dans des domaines aussi divers que les sinistres corporels, les actions de groupe, ou la dépendance. Règlementations européenne (Solvabilité 2) et internationale (risque systémique) rentrent dans ce périmètre.

Un interlocuteur influent

Cette organisation et ces activités en constante évolution permettent à l'APREF d'ouvrir largement son champ de réflexion aux thématiques liées au marché de la réassurance en France. Mais si l'association multiplie les actions, elle est également partie prenante du processus décisionnaire en matière de réassurance sur le territoire français, y compris sur des sujets de société comme l’agriculture, et vise  à apporter une réflexion stratégique aux grands problèmes du marché.

Depuis sa création en 2005, son rôle comme interlocuteur qualifié des organisations professionnelles et des pouvoirs publics nationaux comme européens se développe. Elle entend participer aux réflexions autour des questions d'actualité qui impliquent la réassurance, tout en assumant  des positions claires  amenant à la prise de décisions.

Association des Professionnels
de la Réassurance en France

26 boulevard Haussmann
75009 Paris - FRANCE